Google Summer of Code 2019: Les 6 conseils d’Isaac Kamga pour être selectionné

Share this:
  • 77
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    77
    Shares

En écologie, un écosystème est un ensemble formé par une communauté d’êtres vivants en interrelation avec son environnement. Les composants de l’écosystème développent un dense réseau de dépendances, d’échanges d’énergie, d’information et de matière permettant le maintien et le développement de la vie.
Dans l’univers tech, selon moi, un écosystème est un ensemble constitué des développeurs, startups, les utilisateurs, tech hub (incubateur, accélérateur), investisseurs, fournisseurs d’accès à internet et service à valeur ajouté, régulateurs, universités et les communautés.

Toujours selon moi et de mon observation du développement de l’écosystème tech dans différents pays, nous avons le retard ou inexistence de certains acteurs, ce qui incite d’autres acteurs à prendre des initiatives dans un souci de croissance de l’ecosysteme. C’est ainsi que vous avez des Opérateurs (MTN, Orange, Airtel,…) et géants de l’industrie tech (Google, Facebook, Microsoft,…) qui organisent des challenges, mise en place des programmes d’accélération, mise en place des fablab, tech hub, programmes de formation et bien plus. Nous avons également les communautés au niveau local qui organisent des formations et activités (Study jam, meetup, moz café, devcamp, bootcamp,…) pour développer de nouvelles compétences pour les uns, renforcement de capacité de pour les autres et partages d’expérience dans l’ensemble.

J’observe beaucoup, même si je ne parle pas, la preuve, vous n’avez qu’à voir la date de publication de mon dernier article sur les 12 vainqueurs du challenge Bots for Messenger organisé par Facebook. Dans notre écosystème, il est généralement toujours mis en avant les startups, beaucoup oublient qu’il y a d’autres acteurs qui contribuent à obtenir des résultats visibles. Il y a quelques années, je m’exprimais sur l’évolution de la communauté Google developers au Cameroun. Au seins de la communauté GDG Cameroon, nous avons un souci d’amener nos jeunes frères et soeurs à former la communauté de demain et de faire de grandes choses. C’est ainsi que nous encourageons chaque fois des developpeurs, étudiants, élèves et filles à participer aux programmes Open Source qui leurs sont proposés. Nous avons encore en mémoire le succès de Collins Nji au Google Code-In 2016, mais n’oubliez pas qu’il y a eu avant des succès et victoires d’étape qui ont abouti à ce résultat.

De lire cet article Google Summer of Code: le Cameroun, pays africain le plus representé par ses codeurs

Isaac & Cyprien at Google SF in 2015 after a meeting with member of Open source programs team

Dans un intérêt de voir encore plus de Camerounais et Africains prendre part au programme Google Summer of Code et aller jusqu’au bout en remportant la totalité des 5 500 $. Isaac Kamga, l’un des deux premiers vainqueurs camerounais du GSOC en 2013 a opté de partager des conseils avec tous les étudiants afin qu’ils reussissent au programme GSOC et Outreachy.

Avant toute chose, il serait judicieux de ma part de rappeler ce que sont le GSoC et Outreachy. Le Google Summer of Code (GSoC) est un programme de sensibilisation et d’initiation des étudiants  au développement open source. Outreachy est similaire au GSoC mais est conçu pour les filles et femmes, qu’elles soient étudiantes ou non. Pour rappel, la version GSoC pour enfant scolarisé de 13 à 17 ans est appelé Google Code-In

Ci-dessous les 6 conseils d’Isaac Kamga pour être sélectionné pour le GSoC/Outreachy 2019

1. Obtenez votre preuve d’inscription

Pour que vous puissiez créer un profil sur le site web du Summer of Code, vous devez être un étudiant régulièrement inscrit dans une université (Exemple de l’Université de Buéa, Yaoundé 1, PKFokam Institute, IUG,..). Préparez les 3 documents suivants:

  1. Certificat de scolarité à retirer au bureau de la scolarité de votre établissement ou université;
  2. Lettre de votre chef de département ou du doyen de la faculté attestant que vous êtes un étudiant inscrit;
  3. Formulaire d’inscription académique de l’année 2018/2019 avec les cours choisis

Ceci est très différent pour les femmes qui souhaitent participer au programme Outreachy. Vous devez faire une demande pour être pré-approuvée et vous pourrez alors voir les projets des organisations avec leurs idées. Alors, postulez dès que possible et obtenez déjà une autorisation préalable pour Outreachy.

2. Installez Ubuntu 16.04 LTS sur votre ordinateur

Les outils utilisés pour développer des logiciels open source le sont également. Assurez-vous qu’une distribution Linux est installée sur votre ordinateur. Je recommande Ubuntu 16.04 LTS car elle est très supportée.

3. Sélectionnez 2 organisations de votre choix

Parcourez la liste complète des organisations sélectionnées pour le GSoC 2019 / Outreachy et choisissez-en deux qui suscitent votre intérêt. Vous pouvez également arriver à ces 2 organisations de votre choix en demandant aux anciens participants que vous connaissez. Écrivez-leur des mails ou discutez avec eux sur les reseaux sociaux. Soyez gentils et ils seront très utiles pour vous. Vous pouvez également choisir aléatoirement les organisations et vous mettre au travail par la suite.

4. Choisissez 3 idées de projets: du 26 février au 25 mars 2019

Avec les 2 organisations de votre choix, vous devez ensuite choisir 3 idées de projet sur lesquelles vous travaillerez. Pour ce faire, vous devez rejoindre les listes de diffusion et les canaux de discussion des développeurs (IRC, Slack, Gitter, etc.) de vos 2 organisations préférées. Vous devriez donc figurer sur au moins 2 autres listes de diffusion et 2 canaux de discussion supplémentaires à ce stade. Sur ces chaînes et listes de diffusion, présentez-vous et exprimez clairement votre intérêt à participer au Google Summer of Code 2019 ou Outreachy. Dans votre mail ou votre message, demandez aux mentors du GSoC / administrateurs de l’organisation ou aux coordonnateurs Outreachy de vous indiquer les projets prioritaires pour cette session 2019. Lorsque vous avez 3 idées de projets, commencez à rédiger vos propositions détaillées GSoC 2019 à l’aide de Google Docs OU interrogez-vous sur les canaux de communication au cas où vous postuliez pour Outreachy.

Notez que les étudiants sélectionnés s’efforcent de rendre excellentes leurs deux premières propositions d’idées de projets. Donc, la qualité paie plus que la quantité. Moins c’est plus!

5. Soumettez vos candidatures: du 25 mars au 9 avril 2019

Créez vos profils d’étudiants sur le site Web de Summer Of Code. Assurez-vous que votre Premier nom (First Name, prénom) est exactement le premier nom sur vos documents officiels et que le dernier nom (Last Name, nom de famille) est le dernier nom sur vos documents officiels. Donc si vous vous appelez AMBE LARRISSA KIYANJUI OGENE, votre profil devrait avoir Premier Nom (First Name) = AMBE et Dernier Nom (Last Name) = OGENE.
Vous devez soumettre vos propositions d’idée de projet sur le site Web de Summer of Code du 25 mars au 9 avril 2019.

6. Défendez vos propositions: du 10 avril au 1er mai 2019

Après la soumission de vos propositions GSoC/Outreachy 2019, devriez-vous faire une pause? NON ! Si vous ne l’avez pas encore fait, vous devez soumettre plus des Pull Requests , des patchs correctifs, vous devez demander aux mentors davantage de tâches après avoir terminé celles qui vous ont été attribuées. Vous devez continuer à communiquer sur les listes de diffusion et les canaux de discussion tels que Slack, IRC, Gitter. Cela devrait être votre priorité du 10 avril au 6 mai 2019.

Isaac Kamga at Google HQ in 2013
Version anglaise: Isaac Kamga’s 6 Tips on Getting Selected for GSoC/Outreachy 2019 GSoC/Outreachy 2019

Si vous avez des questions ou êtes intéressés, laissez un commentaire. N’hésitez pas à partager l’information dans vos différents groupes.


Share this:
  • 77
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    77
    Shares

6 réflexions au sujet de « Google Summer of Code 2019: Les 6 conseils d’Isaac Kamga pour être selectionné »

  1. Article très intéressant, j’ai essayé de participer en 2016 au GSOC mais ai été recalé par manque de toutes ces informations, merci encore

    1. Merci RMPR,
      justement nous avons rédigé cet article afin de permettre à des personnes de mieux preparer leur candidature. à coté de cela, il existe des groupes de suivi pour accompagner les interessés.

  2. Bonjour très interessant cet article.

    J’aimerais savoir en dehors des 6 conseils énumérés dans l’article, quels conditions faut t il remplir pour participer au challenge. Par exemple, le langage de programmation, … Et aussi comment procéder au choix de son organisation?

    1. Merci Hermi pour ton commentaire..
      Pas de conditions supplementaires, il faut justifier que tu es regulièrement inscrite dans une université pour l’année encours.
      Pour le choix de l’organisation, je pense que vous avez la réponse dans l’article. Les points 3 et 4 vous apportent des réponses.
      Si vous êtes vraiment interessée et prete à travailler dur pour arriver au sommet, répondez par l’affirmative et je transfère votre adresse pour un groupe d’accompagnement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

quatre × 1 =